Palestine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : palestine

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin Palaestina, emprunté au grec ancien Παλαιστίνη, Palaistínê, d’après le nom des Philistins.

Nom propre [modifier]

Invariable
Palestine
\pa.lɛs.tin\

Palestine \pa.lɛs.tin\ féminin

  1. (Toponyme) Région de l’Asie occidentale située entre la mer Méditerranée à l’ouest, le Jourdain à l’est, la mer Morte au sud, et le Liban au nord.
    • Celui-ci se rendit, vers 1121, en Palestine, avec d’autres rabbins et il mourut en cours de route. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • De son côté, Jean Gottman s'exprimera avec plus de circonspection en 1930 : « À l'état naturel, la Palestine ne semble pas être la plantureuse contrée où coulent le lait et le miel, mais elle n'est pas non plus le pays désespérément aride que l'on a souvent tendance à imaginer. — (Pierre Blanc, Proche-Orient: Le pouvoir, la terre et l'eau, Presses de Sciences Po, 2012)
    • La région a cessé de s’appeler la Judée pour prendre le nom de Palestine, en référence aux plus anciens ennemis des Juifs, les Philistins —habitants de la bande de Gaza que les Juifs, à vrai dire, avaient commencé par déloger. — (Emmanuel Carrère, Le Royaume, 2014, p. 530)
  2. (Histoire) (Religion) Berceau du christianisme, destination des croisades.
    • Godefroy était brave, et il avait donne plus d’une preuve de son courage en Palestine, mais alors il combattait pour Dieu, au lieu de combattre contre Dieu. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Palestine ! répéta le Saxon, Palestine ! Combien d’oreilles s’ouvrent aux histoires que des croisés dissolus ou des pèlerins hypocrites apportent de cette terre fatale ! — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Comme saisissant souvenir des Croisades, il garde encore une mosquée en ruine que Pierre d’Anglure, Comte de Bourlémont et Sire de Buzancy, avait bâtie à son retour de Palestine ; fidèle accomplissement d’une étrange promesse exigée par le Sultan dont il était prisonnier. — (Vicomte Ulric-Guelfe de Civry, Un engagement de cavalerie, le combat de Buzancy, 27 août 1870, Arliss Andrews, Londres, 1878)
  3. (Politique) Territoire régi par l’autorité palestinienne ou Israël.
    • La Palestine est disputée entre les Juifs et les Arabes.

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Méronymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du latin Palaestina, emprunté au grec ancien Παλαιστίνη, Palaistínê, d'après le nom des Philistins.

Nom propre [modifier]

Palestine \ˈpæ.lə.staɪn\

  1. (Toponyme) (Histoire) (Religion) (Politique) Palestine (tous les sens).

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Voir aussi[modifier]