nipponium

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Nipponium

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1908) Du japonais 日本, Nippon (« Japon »), patrie du découvreur.

Nom commun [modifier le wikicode]

masculin singulier
nipponium
\ni.pɔ.njɔm\
Le nipponium (technétium) dans le tableau périodique des éléments.
Symboles désuets : Em, Il, Ma, Np, Pe, Pl.

nipponium \ni.pɔ.njɔm\ masculin singulier

  1. (Chimie) (Désuet) Élément chimique que le chimiste japonais Masataka Ogawa, travaillant au University College de Londres sous William Ramsay, crut découvrir dans la thorianite. Son symbole était Np. Il pensait que son numéro atomique était 43 (le technétium), mais une révision moderne (2004) de ses travaux laisse plutôt penser qu’il avait découvert le rhénium (numéro atomique 75), qui manquait alors aussi au tableau périodique des éléments.
    • Quelques années plus tard, Ogawa crut avoir trouvé, dans la thorianite, le silicate d’un élément nouveau, le nipponium. M. R.-B. Moore, chimiste principal du Bureau des Mines à Washington, a eu l’extrême obligeance de nous adresser quelques-uns des cristaux de silicate de nipponium obtenus par Ogawa. Ces cristaux se composaient, essentiellement, de silicate de zirconium ayant une teneur de 2 p. c. en hafnium. — (George de Hevesy, Recherches sur les propriétés du hafnium, Bianco Lunos Bogtrykkeri, Copenhague (DK), 1925)
    • En 1908, le chimiste japonais Masataka Ogawa crut trouver des preuves de la présence de l’élément 43 dans un minerai (cingalais et rare) de thorianite. En bon sujet de l’Empire du Soleil levant, il l’appela nipponium. — (Technétium, Société chimique de France)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]