on n’a rien sans rien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

on n’a rien sans rien \ɔ̃.n‿a ʁjɛ̃ sɑ̃ ʁjɛ̃\

  1. (Familier) On n’obtient pas un avantage sans effort, sans contrepartie ou sans sacrifice.
    • Enfin, une chose importante à comprendre en matière de spiritualité est que l’on n’a rien sans rien. Tout le monde peut espérer atteindre un jour les états les plus agréables et les plus élevés ; mais le moindre progrès demande beaucoup d’effort, de temps et de persévérance. — (Richard Trigaux, Épistémologie générale, p. 249, Publibook, 1999)
    • À l’époque, la doctrine utilitariste connut auprès des élites américaines un succès certain, ainsi que « la certitude qu’on n’a rien sans rien et donc, réciproquement, celle qu’on n’a que ce qu’on mérite ». — (Jacques Dubois, Le symbolique et le social: la réception internationale de la pensée de Pierre Bourdieu, p. 285, Université de Liège, 2005)
    • Celui-ci, perplexe, répète pour lui-même : « On n’a rien sans rien ». Ça lui semble être un propos très étrange. — (Juan Mayorga, C’est moi le gros et toi le petit, traduction Agnès Surbézy & Fabrice Corrons, p. 53, Presses universitaires du Mirail, 2005)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Joseph Dejardin, Dictionnaire des spots ou proverbes Wallons, dans le Bulletin de la Société liégeoise de littérature wallonne, volume 4, page 516, 1861