orero

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Orero

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’espagnol orero.
(Date à préciser) Du tahitien.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
orero oreros
\ɔ.ʁe.ʁo\

orero \ɔ.ʁe.ʁo\ masculin

  1. (Hispanisme) Chercheur d’or.
    • Je retourne le soir dans le bar, où je n’ai aucun problème pour avoir des informations car les chercheurs d’or, pauvres oreros ivres, sont très bavards. — (Cizia Zykë, Oro, 1985, p. 20)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
orero oreros
\ɔ.ʁe.ʁo\

orero \ɔ.ʁe.ʁo\ masculin

  1. (Musique) Art oratoire traditionnel tahitien, sorte de déclamation transmettant un message héréditaire, historique ou encore géographique. Le grand orateur Pouira a Teauna, connu sous le surnom de Te Arapo est à l'origine de la renaissance du orero, suivi par Henri Hiro, John Mairai, Raymond Graffe où encore Sem Manutahi. Enseignée dans les écoles primaire, la pratique de l'art oratoire manifeste une volonté de se réapproprier sa culture et sa langue.
    • Si certaines danses s’accompagnent de paroles racontant les travaux et les jours, d’autres invoquent les ancêtres, les héros légendaires, les esprits, les âmes errantes comme dans l’art de l’orero tahitien. — (Le haka des Marquises, Figaro.fr, 11 juin 2011)

Notes[modifier le wikicode]

On rencontre des graphies intégrant les diacritiques du tahitien ; d’une part l’okina (« ʻ » pour rendre la lettre « ʻeta »), parfois rendu au moyen de variantes typographiques utilisant l’apostrophe typographique (’orero) ou l’apostrophe droit ('orero) ; d’autre part, pour la voyelle longue de la première syllabe, le macron (ōrero, ’ōrero, 'ōrero ou ʻōrero). Enfin, sans diacritique ou lettre antéposée, on peut parfois remarquer l’absence d’élision devant le mot.

  • Aujourd'hui, le 'orero – ou art oratoire traditionnel – renaît en Polynésie. — (Cadousteau Vaihere, Le 'Orero : le renouveau d'un antique art oratoire, Lehman.cuny.edu, 2002)
  • Jadis réservé à quelques initiés ou transmis par voie héréditaire, le Orero connaît depuis peu une résurgence, doublée d’un engouement du public. — (Le Orero, Conservatoire.pf, 2009)
  • Vendredi 08 juin 2012 à 18 heures, la rencontre des lauréats de ’ōrero des écoles du 1er degré aura lieu place To’atā, l’entrée sera gratuite. — (Art oratoire traditionnel : Orero des écoles primaires, Tahiti-infos.com, 2012).
  • Pratique ancestrale qui a bien failli disparaître au contact de la colonisation, l’art oratoire, ou ‘orero, a été remis à l’honneur peu avant l’an 2000, jusqu’à valoir à la Polynésie française l’obtention du label européen des langues en 2010 et le label des labels européens des langues en février 2012. — (VH, L’art oratoire, du sacré de la parole à l’éloquence, rencontre avec John Mairai, professeur de ‘orero au Conservatoire artistique de la Polynésie française ; Hiroa.pf, 30 septembre 2014)

Traductions[modifier le wikicode]