ousque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Contraction de est-ce que[1].

Adverbe interrogatif [modifier le wikicode]

ousque \us.kə\

  1. (Québec) (Populaire) (Vieilli en Europe) est-ce que. — Note d’usage : Utilisé sans inversion sujet-verbe.
    • Ousque vous allez ?
      — À Paris.
      Ousque vous remiserez votre roulotte ?
      — On nous a dit à Auxerre qu’il y avait des places libres sur les boulevards des fortifications. »
      — (Hector Malot, En famille, 1893)
    • — M’sieu le curé, dit-elle, d’un air mystérieux en lui présentant le pot de chambre, ousqu’ on va met’ la sainte pisse à Monseigneur? — (Rodolphe Girard, Marie Calumet, Montréal, 1904, chapitre X)
    • Des tartines émergent d’un sac vaste comme le monde.
      « Il y a encore des sardines, remarque son propriétaire en fourrageant dans les ténèbres intérieures, mais ousqu’a passé le fromage ? »
      — (Samivel, L’amateur d’abîmes, 1940, réédition Le Livre de Poche, page 152)
    • – Madame, dit-il d’une voix pâteuse et confiante, ousque je suis ? — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 353)
    • — On peut dire pareil pour toi. Et quand on sera en sécurité, qu'esse qui s'passera ? Ousqu’on ira ?
      Ousqu’on peut aller ? fit Marie la Mort. Tous ces esclaves marrons, ousqu’ils seront en sécurité ?
      — (Orson Scott Card, Les Chroniques d'Alvin le Faiseur, volume 6 : La Cité de Cristal, traduit par Patrick Couton, éditions L'Atalante, 2015)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Adverbe relatif [modifier le wikicode]

ousque \us.kə\

  1. (Populaire) (Vieilli) .
    • — Canaille ! Pourquoi que tu ne me l’as pas dit, à moi, ousqu’il était ce lièvre ? — (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • J'ai grandi près de là ousqu’i restait. J'veux dire, il a resté pendant à peu près deux ans à la même place ousque j'ai grandi. — (Paul Bensimon, ‎La lecture du texte traduit, Centre de recherches en traduction et stylistique comparée de l'anglais et du français/Presses Sorbonne Nouvelle, 1995, vol. 1, p. 20)
    • Moi je ne vais pas au ciné pour voir des films d’auteurs ousque je m’endors dès le générique, ousque je n’ai rien compris à la fin, ousque d’ailleurs y’a pas de fin, on ne la sent pas venir, paf, tout d’un coup, c’est fini, et voilà. — (Anaïs Valente : Blog Le célibat ne passera pas par moi !, 2007-03-26)
    • Aujourd'hui vois-tu on est rendus à un point ousque le salaire doit être réglementaire dans toute la province... ousque la liberté va être pour tout le monde : [...]. — (Protagoniste du film documentaire Les voitures d'eau (1968), cité dans Mathieu Bureau Meunier, Wake up mes bons amis!, Québec, Septentrion, 2019, p. 135.)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Pascale Hadermann, Étude morphosyntaxique du mot, 1993, ISBN 9782801110607, p. 114