ouvreau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ouvreau ouvreaux
\u.vʁo\

ouvreau \u.vʁo\ masculinNote : Il est surtout employé au pluriel : ouvreaux

  1. (Industrie) Ouverture ménagée dans les fours de verrerie, dans les meules à charbon, etc.
    • A cet effet, il pratique sur le pourtour de la meule, dans la région supérieure, des ouvreaux qui fonctionnent comme cheminées et appellent vers eux la combustion ; quand cette partie de la meule paraît carbonisée, on bouche les ouvreaux supérieurs et on en pratique d'autres à un niveau plus bas, que l'on ferme à leur tour, et ainsi de suite, jusqu'à ce que l'on atteigne la base de la meule. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 165)
    • Lorsqu'il fut à La-Val-Dieu, il s'approcha d'une verrerie dont les ouvreaux flamboyaient de rouges lueurs et dans la grande cour de laquelle il aperçut deux ouvriers. — (Jules Mary, Roger-la-Honte, 1886, J. Tallandier, 1925 & 1933, Best Classic Books, 2011)

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (ouvreau), mais l’article a pu être modifié depuis.