paperassier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé de paperasse avec le suffixe -ier.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin paperassier
\pa.pʁa.sje\
paperassiers
\pa.pʁa.sje\
Féminin paperassière
\pa.pʁa.sjɛʁ\
paperassières
\pa.pʁa.sjɛʁ\

paperassier

  1. Qui concerne la paperasse.
    • J'ai rencontré, parmi mes camarades de réserve, de hauts fonctionnaires, des chefs de grandes entreprises privées. Tous , comme moi, s'effaraient d'être contraints à des besognes paperassières que, dans le civil, ils auraient abandonnées aux plus modestes de leurs sous-ordres. — (Marc Bloch, L'étrange défaite, chap. 3 : La déposition d'un vaincu, 1940)
    • Ma vocation paperassière allait pâlissant, pour un temps, devant une crise de coquetterie. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 121.)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
paperassier paperassiers
\pa.pʁa.sje\

paperassier \pa.pʁa.sje\ masculin (pour une femme on dit : paperassière)

  1. Celui, celle qui aime à conserver et à manier des paperasses.
    • Choulette était paperassier sans vouloir le paraître. Il s’assura qu’il n’avait perdu ni les bouts de papier sur lesquels il notait au café ses idées de poèmes, ni la douzaine de lettres flatteuses que, salies, tachées, coupées à tous les plis, il portait sur lui constamment, prêt à les lire à des compagnons de rencontre, la nuit, sous les becs de gaz. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 108)
  2. Celui, celle qui multiplie excessivement les écritures administratives.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (paperassier), mais l’article a pu être modifié depuis.