parqueterie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : parquèterie

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot dérivé de parqueter avec le suffixe -ie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parqueterie parqueteries
\paʁ.kɛ.tʁi\
ou \paʁ.kə.tʁi\

parqueterie \paʁ.kɛ.tʁi\ ou \paʁ.kə.tʁi\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Menuiserie) Fabrication des parquets.
    • Couvert et Lucas, menuisiers parqueteurs à Bruxelles, ont poussé l’art de la parqueterie à un point qu’aucun pays voisin n’a pu encore atteindre ; […]. — (Mémoires couronnés et mémoires des savants étrangers, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, 1838, vol. 13, p. 179)
  2. (Par extension) Usine de fabrication des parquets.
    • Je suis donc devenu cariste dans une parqueterie toujours dans le même village. Conduire un chariot élévateur était moins pénible que remuer du bois […]. — (Antoine Cardoso et Antonio Cavaleria, Mémoires d’un Émigré, Société des Écrivains, 2008, p. 120)
  3. (Par extension) Ensemble des parquets d’une pièce, d’une bâtisse, etc.
    • Il visita la Grande Galerie dont il détailla la splendeur, la parqueterie, les pilastres de marbre, les bronzes et les antiques qui paraissaient s’aboucher à travers les trois cent cinquante-sept miroirs. — (Laurent Dingli, Dans l’ombre des Lumières, Flammarion, 2010)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

\paʁ.kɛ.tʁi\ :

Traductions[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]