perak

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du moyen breton perac[1][2].
 Composé de pe et de rak.

Adverbe interrogatif [modifier le wikicode]

perak \peˈrɑːk\

  1. Pourquoi ?
    • « Perak hoc’h eus muntret ar beajour kozh-mañ » ? — (Jakez Konan, Ur marc’hadour a Vontroulez, Al Liamm, 1981, page 76)
      « Pourquoi avez-vous assassiné ce vieux voyageur(-ci) ? »

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499
  2. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Le Chasse-Marée, Douarnenez, 2003, page 610a

Indonésien[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

perak

  1. (Métallurgie) Argent.

Kotava[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Racine inventée arbitrairement[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

perak \pɛˈrak\ ou \peˈrak\

  1. Reptile.

Augmentatifs[modifier le wikicode]

Diminutifs[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • « perak », dans Kotapedia
  1. Selon l'argumentaire développé par l'initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.