phonographe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé du préfixe phono- et du suffixe -graphe.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
phonographe phonographes
\fɔ.nɔ.ɡʁaf\
Phonographe d’Edison.

phonographe \fɔ.nɔ.ɡʁaf\ masculin

  1. (Désuet) Phonographe enregistreur ; appareil qui enregistre les sons.
  2. (Par extension) Appareil qui reproduit les sons.
    • Pausole donna du pied dans un phonographe resté seul, qui lui bêlait aux oreilles la sérénade de Méphisto. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Tous les hommes, […], écoutaient nonchalamment, sans y prêter grande attention, un mauvais phonographe, aux accents métalliques. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 385 de l’éd. de 1921)
    • En bas, les hommes se reposent, le nasillement atténué d'un phonographe monte par le panneau. — (Paul Chack, Sur les bancs de Flandre, 1927, p.84)
    • Je reçus de France un important matériel, un nouveau cinématographe, cadeau de mon ami Pierre Albaran, et un phonographe envoyé par Jean Borotra, le champion de tennis. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Au fond d'un bar fallacieusement intitulé La Jeunesse, un phonographe tournait et répandait des gargouillements sonores d'accordéon. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 41)
    • On entendait des nasillements de phonographe. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Et comme le père de Zariffa, étonné, demandait à sa fille qui lui avait appris ces chants, elle répondit dans un malicieux éclat de rire :
      — J'ai entendu tant de fois le phonographe du Bey les répéter !
      — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Je suis le pornographe
      Du phonographe,
      Le polisson
      De la chanson.
      — (Georges Brassens, Le Pornographe)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]