piève

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : pieve, Piève

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de l’italien pieve.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
piève pièves
\pjɛv\

piève \pjɛv\ féminin

  1. (Rare) (Christianisme) (Moyen Âge) Circonscription territoriale et religieuse dirigée par une église rurale avec un baptistère, dans l’Italie septentrionale du Moyen Âge.
    • Les pièves du sud de l’île sont dirigées par les « caporali », petits seigneurs de guerre, incapables de s’entendre tandis que le Nord entame une révolution sous la férule de la République génoise qui tente d’instaurer en Corse une paix favorable à la mise en valeur de la Corse. — (« Histoire de la Corse », Bienvenue en Corse, <bienvenue-en-corse.fr>, 2009)
    • Au xvie siècle, les pièves de Paomia, Salogna, Sevendentro et Sia, comme d’autres régions de Corse, sont en effet exposées au péril barbaresque. — (« Du xvie siècle au xxe siècle : recompositions d’un territoire », Canton : les Deux-Sevi, <www.corse.culture.gouv.fr>, 2002)
    • Le fief d’Istria réuni à la Province de Sartène ne la rendra pas encore égale à celle de Corte et celle de Bastia et Nebbio quoique diminuée d’un piève peut être partagée en deux juridictions encore très fortes dont le Guolo fera la séparation. — (Jean-Jacques Rousseau, Projet de la constitution pour la Corse, 1763)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Cet article comporte des éléments adaptés ou copiés de l’article de Wikipédia en français : Pieve, sous licence CC-BY-SA 3.0.