plançon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin populaire *plantio. (1100-50) plançun.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
plançon plançons
\plɑ̃.sɔ̃\

plançon \plɑ̃.sɔ̃\ masculin

  1. (Sylviculture) Branche de saule, de peuplier, d'osier, etc. qu’on sépare du tronc pour la planter en terre et en former une bouture.
    • On distingue deux sortes de boutures : la bouture en plançon et la bouture à bois de deux ans…. le plançon ne réussit bien qu’avec les saules de grande taille, le saule blanc, le saule osier…. c’est une branche de 3 à 4 mètres de haut sur 5 centimètres environ de diamètre ; on la dépouille de tous ses rameaux et on la taille en biseau aux deux bouts…. on se sert des plançons pour établir des têtards. — (G. Bagneris, Manuel de sylviculture, Nancy, 1873)
    • Les plançons (tiges sans racines) de deux ans sont à privilégier par rapport à ceux de trois ans, plus coûteux, et dont le taux de reprise est souvent inférieur. — (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations., dans La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
  2. (Charpenterie) Grand corps d'arbre qu’on refend à la scie.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]