porte-fenêtre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De porte et fenêtre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
porte-fenêtre portes-fenêtres
\pɔʁt.fə.nɛtʁ\

porte-fenêtre \pɔʁt.fə.nɛtʁ\ féminin

  1. (Menuiserie) Fenêtre qui descend jusqu’au niveau du sol et qui donne accès sur un balcon, une terrasse, un jardin.
    • Une porte-fenêtre est généralement conçue comme une fenêtre à petit-bois, avec un panneau d’allège plein en partie basse.
    • Enfin, il vit la porte-fenêtre s’ouvrir avec des précautions infinies, sans qu’il eût entendu le moindre bruit de pas. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Dans l’obscurité j’allai à la porte-fenêtre qui donnait sur la terrasse devant la maison et je l’ouvris toute grande ; la terrasse était blanche de lumière lunaire et derrière le cadre noir des arbres le clair de lune argentait également le ciel nocturne. — (Alberto Moravia, L’Amour conjugal, 1948 ; traduit de l’italien par Claude Poncet, 1948, p. 104)
    • Sandra Sélam est seule, elle se tient debout près de la porte-fenêtre, un verre de champagne à la main et regarde les calopsittes se poursuivre dans la volière adossée à la maison. — (Pascal Diehl, Un crime peut-il en cacher un autre ?, Éditions du Panthéon, 2015, chapitre IX)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]