pourvu que

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir pourvu et que.

Locution conjonctive [modifier]

pourvu que \puʁ.vy kə\

  1. Locution introduisant une condition.
    • Il y a des gens qui pensent que la spoliation perd toute son immoralité pourvu qu’elle soit légale. Quant à moi, je ne saurais imaginer une circonstance plus aggravante. Quoi qu’il en soit, ce qui est certain, c’est que les résultats économiques sont les mêmes. — (Frédéric Bastiat, Ce qu’on voit et ce qu’on ne voit pas, 1850)
    • On constate, en outre, que la chauve-souris peut voler malgré l’ablation d’une notable étendue de la membrane de ses ailes, pourvu que la partie restante corresponde aux espaces interdigitaux. — (Étienne-Jules Marey, Le Fusil photographique, dans La Nature - Revue des sciences, page 326, 1882)
    • Pourvu que je lui raccommode son linge, reprise ses chaussettes et lui fricasse de la cuisine à la mode corse, il n’en désire pas davantage. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. Note : Employé absolument au début d’une proposition ne se rattachant pas à une autre, cette locution exprime un souhait dans une proposition affirmative, ou une crainte dans une proposition négative.
    • Pourvu qu’il vienne aujourd’hui !
    • Pourvu qu’il ne lui arrive pas malheur !
Note[modifier]
  • Cette locution conjonctive gouverne le subjonctif.
  • Pourvu et Que peuvent se trouver séparés par un mot servant à relier la proposition qu’ils commencent à la précédente : Pourvu cependant que… — Pourvu donc que…

Synonymes[modifier]

Locution introduisant une condition
Locution exprimant un souhait

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]