prendre de court

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de prendre et de court.

Locution verbale [modifier le wikicode]

prendre de court \pʁɑ̃.dʁə də kuʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de prendre)

  1. Prendre par surprise, sans laisser le temps de réagir.
    • Swann reconnut tout de suite dans ce dire un de ces fragments d’un fait exact que les menteurs pris de court se consolent de faire entrer dans la composition du fait faux qu’ils inventent, croyant y faire sa part et y dérober sa ressemblance à la Vérité. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 118)
    • Nicolas Hulot, l’un des membres les plus populaires du gouvernement, où il avait été nommé en mai 2017, avait pris tout le monde de court, y compris le président Emmanuel Macron et le premier ministre, Edouard Philippe, en annonçant mardi matin sa démission du gouvernement à l’antenne d’une radio. — (Le Monde, Remaniement après la démission de Hulot : le gouvernement sera « au complet » mardi, Le Monde. Mis en ligne le 31 août 2018)
    • Cette maison n’est pas la résidence secondaire de l’un d’entre nous : on nous l’a prêtée. Et nous nous y sommes installés avant l’annonce du confinement, qui nous a pris de court alors que nous randonnions. — (Martin Duru, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 25/03/2020 de Philosophie Magazine.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]