principalité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de principal et du suffixe -ité, et désignait anciennement la « qualité de ce qui est principal ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
principalité principalités
\pʁɛ̃.si.pa.li.te\

principalité \pʁɛ̃.si.pa.li.te\ féminin

  1. (Histoire) Office de principal dans un collège.
    • Chopin rapporte un arrêt du 21 janvier 1562 qui, d'après ces principes, a décidé qu'on ne pouvoit pas se saire pourvoir d'une principalité de collège en cour de Rome, soit par prévention ou autrement. — (Encyclopédie méthodique: Jurisprudence, publié par Charles-Joseph Panckoucke, Paris & Plonteux, Liège, tome 2, page 18, 1783)
  2. (Par extension) Charge de cet office.
    • On remarqua une légère amélioration pendant les années suivantes, mais les bonnes études et par suite les bons élèves ne reparurent que sous la principalité de M. Berthinot, qui remplaça M. Perrineau le 4 octobre 1760. — (Ernest de Buchère de Lépinois, Histoire de Chartres, page 487, 1858)
  3. (Administration) (Vieilli) Recette principale des douanes, des contributions indirectes, etc. qui centralise les fonds des recettes particulières de ces mêmes régies.
    • Pour le commerce avec l'étranger, la principalité de Bastia est celle dont les exportations ont approché le plus des importations […]. — (François-Guillaume Robiquet, Recherches historiques et statistiques sur la Corse, page 551, 1835)
    • La principalité de Dînant comprendra, outre les bureaux qui lui seront attribués par l'article suivant, tous ceux ayant dépendu jusqu'à présent de celle de Namur, depuis Gerpinnes jusqu'à Hastier. — (8 août 1815 : Arrêté royal portant l'établissement des bureaux de douane à l'extrême frontière des provinces nouvellement réunies, dans Pasinomie: collection des lois, décrets, arrêtés et règlements, 2e série, tome 2, page 290, Belgique, 1860)
  4. (Mathématiques) Fait pour un anneau d'être principal
    • Dans Q[x], étant donné deux polynômes f et g non nuls, il existe un unique couple (q,r) de polynômes tels que f = gq + r. L'existence de cette division euclidienne implique la principalité de Q[x]. — (Daniel Guin, Thomas Hausberger, Algèbre: Groupes, corps et théorie de Galois, volume 1, page 231, 2008)

Synonymes[modifier le wikicode]

histoire

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]