prolepse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1701) prolepsie
(XVIe siècle) Du latin prolepsis, d’origine grecque, πρόληψις, prólêpsis (« anticipation »), de προλαμβάνειν, prolambánein (« avancer (lambanein) devant, devancer »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prolepse prolepses
\pʁɔ.lɛps\

prolepse \pʁɔ.lɛps\ féminin

  1. (Rhétorique) Figure de style par laquelle on va au-devant des objections de l’adversaire.
    • La prolepse est l’une des figures de construction qui présente le plus d'intérêt, du fait de la complexité de l’héritage qu’elle véhicule et de la difficulté qu’éprouvent les grammairiens à concilier les différentes traditions. — (Bernard Colombat, Les figures de construction dans la syntaxe latine, éditeur Peeters Publishers, 1993)
  2. (Philosophie) (1842) Anticipation, prénotion.
    • Épicure nomme prolepse ou prénotion, la trace laissée en notre corps et en notre esprit par une suite d'images identiques répétées plusieurs fois ou un souvenir des impressions passées. — (Antoinette Virieux-Reymond, Les grandes étapes de l'épistémologie jusqu'à Kant , Patiño, 1986, page 34)
  3. (Grammaire) Fait de placer un mot dans la proposition qui précède celle où il devrait normalement figurer.
    • Lui, il est sympa.

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • prolepse sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]