proxy

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XXe siècle) De l’anglais proxy, étymologiquement apparenté avec le français procuration.

Nom commun[modifier]

(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
proxy proxies
\pʁɔk.si\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
proxy proxys
\pʁɔk.si\

proxy \pʁɔk.si\ masculin

  1. (Réseaux informatiques) Serveur informatique qui a pour fonction de relayer des requêtes entre un poste client et un serveur, utilisé pour assurer les fonctions de mémoire cache, de journalisation des requêtes (« logging »), assurer la sécurité du réseau local, le filtrage et l’anonymat.
    • Je dois passer par un proxy.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’anglo-normand procuracie, du latin médiéval procuratia, du latin procuratio.

Adjectif[modifier]

proxy \ˈpɹɑk.si\

  1. Mandaté.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
proxy
\ˈpɹɑk.si\
ou \ˈpɹɒk.si\
proxies
\ˈpɹɑk.siz\
ou \ˈpɹɒk.siz\

proxy \ˈpɹɑk.si\

  1. (Droit) Procuration, pouvoir, mandat.
    • "We have already executed the proxy in your favour," O’Leary said in an open letter. (Reuters, juin 2009)
  2. Mandataire.
    • Transport Minister has declined Ryanair’s offer to act as the budget airline’s proxy at rival carrier Aer Lingus’s annual general meeting. (Reuters, juin 2009)
  3. (Réseaux informatiques) Proxy.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]