résonance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : resonance

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
résonance résonances
\ʁe.zɔ.nɑ̃s\

résonance \ʁe.zɔ.nɑ̃s\ féminin

  1. Propriété de résonner que possèdent certains objets, certains milieux.
    • […] elle croyait percevoir des sonneries de clairon, le vacarme que son père faisait, le matin, en se levant, la résonance de ses éperons dans le corridor, la porte qu’il n’avait jamais pu s’habituer à refermer doucement — (Georges Simenon, La Fenêtre des Rouet, La Jeune Parque, 1945)
    • Tu veux essayer ? dit Harry Mitchell, en abattant son verre XXL de martini sur une table basse dotée d'une belle résonance et en s'efforçant de prendre un air de bouledogue – très convaincant, je l'admets. — (Jack Douglas, Manuel érotico-culinaire judéo-japonais et Comment élever des loups, traduit de l'anglais, Éditions Wombat, 2016, chapitre 18)
  2. (Physique) Propriété d’un corps d’entrer en vibration quand il est soumis à une excitation convenable.
    • Les supports élastiques peuvent être constitués par des lames vibrantes dont on connaît la période propre, ce qui permet de préestimer la vitesse de rotation à laquelle sera observée la résonance. — (Eugène F. Giboin, Aide-mémoire Martinenq des constructions navales, 1958)
  3. (Chimie) Méthode ayant pour objet de décrire mathématiquement la répartition des électrons dans une entité moléculaire à liaisons délocalisées par une combinaison des répartitions électroniques dans des structures hypothétiques à liaisons localisées.
  4. (Musique) Prolongation de la durée d’un son.
  5. Effet qui se répercute dans les esprits collectivement.
    • Il évitait de donner trop de résonance à une affaire criminelle.
    • Je lui ai parlé de son père, cette fameuse Jambe de bois qui eut sa minute de résonance dans l’histoire intime des événements de Février. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
  6. Effet qui se répercute dans l'être d'une personne.
    • Au moment où ces suicides ont eu lieu, cette vision politique ou philosophique du passage à l’acte l’a parfois emporté sur le reste. Plus tard, d’aucuns se sont interrogés sur la manière dont ces désillusions étaient entrées en résonance, pour chacun d’eux, avec des failles infiniment plus intimes. — (Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit, J.-C. Lattès, 2011)
    • Être ému par la souffrance de l'autre, ressentir soi-même de la souffrance parce qu'il souffre, être joyeux lorsqu'il est en joie et triste lorsqu'il est affligé relèvent de la résonance émotionnelle. — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, page 40)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Chimie

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]