rameau d’or

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Au sens propre, de rameau et de or.
    Au sens mythologique de Virgile, L’Énéide, chant VI. : La sibylle de Cumes fit prendre un rameau d'or à Énée pour lui ouvrir la route des enfers.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    rameau d’or rameaux d’or
    \Prononciation ?\

    rameau d’or \Prononciation ?\ masculin

    1. (Sens propre) Branche façonnée d'or.
      • Aussitôt un aigle, d'une grandeur extraordinaire, entra ; il volait doucement, et tenait dans ses serres un rameau d’or chargé de rubis, qui formaient des cerises. — (Madame d'Aulnoy, Le rameau d’or,)
    2. Symbole de pureté ou de sagesse.
      • Elle semblait faite pour glisser, en robe blanche, dans des paysages liturgiques, une branche de lis ou un rameau d’or à la main. — (Octave Mirbeau, Le colporteur,)
    3. (Mythologie) Ce qui permet de revenir des enfers ; ce qui assure l'éternité.
      • S'il a toujours eu l'intuition du rôle de la poésie et de l'inspiration qui nous « élève au-dessus de nous-mêmes » et du quotidien, pour nous faire toucher au rameau d’or de la vie surnaturelle, Bremond hésite dans son Histoire […]. — (Sophie Houdard, Humanisme dévot et « Histoire littéraire », notice dans Histoire littéraire du sentiment religieux en France, par Henri Brémond, vol.3, éditions Jérome Millon, 2006)

    Traductions[modifier le wikicode]