rancho

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Rancho

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De l’espagnol rancho.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rancho ranchos
\ʁɑ̃n.ʃo\
ou \ʁɑ̃.ʃo\

rancho \ʁɑ̃n.ʃo\ ou \ʁɑ̃.ʃo\ masculin

  1. Ranch dans un pays hispanique.
    • À quelques pas du rancho était creusé un trou qui servait de cuisine et contenait des cendres refroidies. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Philémon Bigua avait fait installer un fogon rappelant la vie des ranchos. — (Jules Supervielle, Le Voleur d’enfants, 1926, p. 74)
    • En mars 1842, Francisco Lopez, employé du rancho San Francisco, découvrit de l'or à Placerita Canyon, dans les montagnes au nord de Los Angeles.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

En hispanoaméricain signifie originellement « maison de berger ou d'ouvrier agricole », de l'espagnol rancho (« campement, lieu de réunion de soldats ou d'autres personnes rassemblées pour manger »), du verbe (argot militaire) rancharse ou ranchear(se) (« s'installer, se loger ») emprunté au français ranger.

Nom commun [modifier le wikicode]

rancho \Prononciation ?\ masculin

  1. (Antilles, Colombie, Équateur, Guatemala, Mexique, Panama, Paraguay, Pérou, Uruguay, Venezuela) Ranch, unité d'exploitation de la prairie américaine, comprenant une maison d'habitation et de grands parcs d'élevage.
  2. Soupe, rata (militaire).
    • Le menu se corsait aussi de rancho, une espèce de mélange de feuilles de chou, mais c'était rare. — (Joseph Jolinon, Guerillas, Ed. Charlot, page 20).

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]