remourir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De mourir, avec le préfixe re-.

Verbe [modifier le wikicode]

remourir \ʁə.mu.ʁiʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Mourir à nouveau.
    • Je viens pour rebaiser le plus beau des Amants
      Je viens pour
      remourir dans tes embrassements — (Théophile de Viau, in Second Livre des Délices, 1620, Toussaint du Bray, Paris)
    • Mais pourquoi remourir serait-il un barbarisme, quand revivre n’en est pas un ? Si l’on avait à raconter la seconde mort d’un homme qui eût été ressuscité, ne vaudrait-il pas mieux employer remourir, ainsi que l’a fait quelquefois Voltaire, que de dire languissamment mourir de nouveau ? — (Jean François Boissonade, Critique littéraire sous le premier empire, tome second, 1863)
    • J’entends mourir et remourir un chant lointain — (Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913, « La Porte »)
    • Peut-être que j’ai voulu m’acquitter d’une dette imaginaire en te donnant à mon tour l’existence que ta mort m’a donnée. Ou bien te faire revivre et remourir pour être quitte de toi, de ton ombre. T’échapper. — (Annie Ernaux, L'Autre fille, NiL, 2011, page 77)
  2. (Figuré) Tomber dans l'oubli une nouvelle fois.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]