revenir à ses moutons

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De la comédie La Farce de Maître Pathelin (XVe siècle), dont l’auteur reste inconnu : le héros, Pathelin, trompe le marchand Guillaume pour lui acheter à bas prix un drap. Au moment de payer, Pathelin feint d’être mourant et de délirer. Guillaume se demande alors si lui-même ne délire pas et si la transaction a réellement eu lieu. Guillaume va ensuite être trompé à nouveau par le berger Thibault, qui lui vole tous ses moutons. Il décide de porter ces deux affaires devant le juge mais finit par confondre les draps et les moutons, tant et si bien que le juge, agacé, lui demande fermement de « revenir à ses moutons ». Depuis, l’expression a subsisté et a conservé son sens originel.

Locution verbale [modifier]

revenir à ses moutons \ʁə.və.ni.ʁ‿a se mu.tɔ̃\ intransitif (se conjugue, voir la conjugaison de revenir)

  1. (Figuré) (Familier) (Ironique) Reparler à plusieurs reprises d’une chose dont on est obsédé.
    • Il revient toujours à ses moutons.
  2. (Par extension) Revenir à ce dont on parlait.
    • Pour en revenir à mes moutons, j’ai naturellement un peu souffert de la froideur que l’on me montra, dès mon arrivée dans cette ville. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Références[modifier]