rouf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Depuis 1582, du moyen néerlandais roef, roof (« sur un navire : toit, pont, espace couvert habitable »), puis, au XVIIIe siècle, au néerlandais roef (« rouf »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rouf roufs
\ʁuf\

rouf \ʁuf\ masculin

  1. (Marine) Petit logement généralement situé à l'arrière du pont supérieur d'un bateau et ne s'étendant pas sur toute la largeur comme la dunette.
    • L'énorme rouf construit sur l’embarcation et son gréement, démontraient l'inexpérience totale que son propriétaire avait des choses de la mer, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Sur le pont supérieur, le coq qui refermait les portes du rouf avait une altercation avec le jeune Charley au sujet d’une paire de chaussettes. — (Joseph Conrad, Le Nègre du « Narcisse », traduction Robert d’Humières, 1897)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus rouf figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \ʁuf\
  • France (Île-de-France) : écouter « rouf [ʁuf] »

Anagrammes[modifier le wikicode]


Références[modifier le wikicode]