sailler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1682) Du latin salire, « sauter ».

Verbe [modifier]

sailler \sa.je\ intransitif ou pronominal1er groupe (conjugaison) (pronominal : se sailler)

  1. (Marine) (Désuet) Tirer ou pousser avec force et vitesse pour hisser une manœuvre. C’est un commandement.
    • Sailler de l’avant, de l’arrière : Pousser de l’avant, de l’arrière, pousser vers l’avant, vers l’arrière.
    • Le navire saille de l’avant : Il va vite.
    • Votre bout-dehors saille trop en dehors.
    • Lorsqu’on hisse les huniers, on crie saille ! et tout le monde tire en même temps, courant sur le garan des drisses. […] Il faut sailler nos mâts de hune de rechange sur l’avant, ou sur l’arrière. Il faut pousser ou sailler nos bouts-dehors de bonnettes pour gréer ces voiles. — (Étienne Nicolas Blondeau, Honoré Sébastien Vial du Clairbois, Nicolas-Claude Duval-Le Roy, Encyclopédie de Marine, tome 2, 1783)
    • Sailler les boulines, c’est les haler avec force pour bien ouvrir les voiles. Sailler une pièce de bois de l’avant ou de l’arrière, c’est la faire glisser dans l’une ou l’autre de ces directions. — (Pierre-Marie-Joseph de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles et à vapeur, 1859)
    • La tende se saille à poupe par les vogu’avans et se décroche à poupe par les espaliers et timoniers. — (Fontette, ca. 1705, cité par Jan Fennis, Trésor du langage des galères, volume 3, 1995)

Traductions[modifier]

Anagrammes[modifier]