samsarâ

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : saṃsāra, samsara, samsâra

Français

Étymologie

Du sanskrit संसार, saṃsāra (« ensemble de ce qui circule »). En sanskrit, le "a long" (â), indiquant l’allongement vocalique, se situe sur l’avant-dernière syllabe et non sur la dernière. Il s’agit donc d’une transcription fautive du sanskrit[1], ou d’une erreur de frappe ou d’édition dans des ouvrages où le mot se rencontre habituellement sous la forme samsara, samsâra, samsāra ou saṃsāra.

Faute d’orthographe

samsarâ \sam.sa.ʁa\ masculin

  1. (Rare) Samsara.
    • C’est cette chaîne sans fin de causes et d’effets qui porte le nom de « Samsarâ » : « la Roue de la naissance et de la mort ». — (Frida Wion, Les Symboles de la Chine, Le Courrier du Livre, 1970, page 134)
    • Pour échapper au samsarâ, le cycle infernal de la réincarnation, il fallait vivre en se consacrant à l’étude et mourir en état de grâce. C’est ce que permettait la pratique du yoga. — (Véronique Aïache, L’art de la quiétude : Ces chats qui nous apaisent, Flammarion, 2017)
    • Il était suffisamment conscient du caractère insolite de ce genre de mémoires puisqu’il fait précéder ses narrations de cet avertissement préliminaire :
      « Comme si les illusions du samsarâ n’étaient pas suffisantes
      Mon esprit borné est en outre attiré par les visions les plus illusoires. […]. »
      — (Roland Barraux, Ngawang Lobsang Gyatso 1617-1682, chapitre 5 de : Histoire des Dalaï-Lamas: Quatorze reflets sur le Lac des Visions, Albin Michel, 2013)
    • La doctrine communément admise de la transmigration (samsarâ) explique par les traces qu’ont laissées les actes passés (karman) dans l’individualité psychique la nécessité pour cette individualité de transmigrer après la mort, d’un corps dans un autre corps, où elle actualise les tendances accumulées dans les vies précédentes. — (Roger Cellier, L’Homme face au paranormal, éditions Publibook, 2008, page 35)
    • Comment situez-vous cette affirmation par rapport au concept de la réincarnation et du samsarâ ? — (Lycée cantonal de Porrentruy — Science des religions)

Notes

attention Il existe plusieurs façons d’écrire ce mot. Le système de romanisation le plus couramment utilisé, IAST, aboutit à la forme saṃsāra mais l’usage en français est fluctuant.

Variantes orthographiques

Dérivés

Références

  • Denise Bernot, Dictionnaire birman-français (fascicule 15), Langues et civilisations de l’Asie du Sud Est et du monde insulindien/SELAF 336, Éditions Peeters, 1992, p. 144

Anglais

Faute d’orthographe

samsarâ

  1. Samsara.
    • In Sanskrit samsarâ signifies the infinite cycle or circle of rebirths, girated by the laws of cause and effect, all phenomena being transitory. Nietzsche's im age of the Eternal Recurrence concurs nicely to the contours of the Indian samsarâ:[…] — (Paul Mirabile, Journal of Eurasian Studies, Journal of the Gábor Bálint de Szentkatolna Society, Volume VI, Issue 2, 2014, page 66)

Espagnol

Faute d’orthographe

samsarâ

  1. Samsarâ.
    • Abarca los mismo las profundidades que las cimas, la oscuridad como la luz, lo material como lo inmaterial, la limitación de lo individual y lo universal sin límites, la forma y la no-forma, el samsarâ y el nirvâna, todo ello gracias a la síntesis viva de su identidad. — (Significado de la flor de loto)

Néerlandais

Faute d’orthographe

samsarâ

  1. Samsara.
    • Samsarâ ist niet het gangbare idee van de verhuizing van een ziel of een zelf dat zijn eigen vaststande identiteit door alle incarnaties heen behoudt. — (William Hart, Het leven als kunst, Vipassana Research Publications, 2012, page 34)