se croire sorti de la cuisse de Jupiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir de la cuisse de Jupiter, Dionysos est né sur le mont Méros, dans le Pakistan actuel. Dionysos est le seul dieu né d'une mère mortelle. Il est présenté comme le fils de Zeus et de Sémélé, fille du roi de Thèbes Cadmos et d'Harmonie. Héra, jalouse, emprunta les traits de Béroé, la nourrice de Sémélé, et conseilla à sa rivale de demander à Zeus de lui montrer son vrai visage, de qui elle est enceinte, dans toute sa majesté. Incapable de supporter la vue des éclairs, Sémélé trouve la mort. Zeus tire alors son fils du ventre de sa mère et, s'entaillant la cuisse, y coud l'enfant pour mener sa gestation à terme. Jupiter est l'équivalent romain de Zeus. C'est pour cela que l'expression «se croire sorti de la cuisse de Jupiter» existe.

Locution verbale [modifier le wikicode]

se croire sorti de la cuisse de Jupiter \sə kʁwaʁ sɔʁ.ti də la kɥis də ʒy.pi.tɛʁ\ (se conjugue, voir la conjugaison de croire)

  1. (Figuré) (Péjoratif) Se prendre pour quelqu’un d’exceptionnel ; être imbu de soi-même ; être prétentieux.
    • Hélas ! Un scribouilleur sans talent qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter. Méchant et jaloux de tout. — (Michèle Barrière, L'Assassin de la Nationale 7, Le Livre de Poche, 2014, chap.4)
    • Lumikki sursauta en voyant surgir un garçon au tournant du couloir : Tuukka. Dix huit ans, acteur en herbe se croyant sorti de la cuisse de Jupiter, et fils du proviseur. — (Salla Simukka, Je m'appelle Lumikki, vol.1 : Rouge comme le sang, Le Livre de Poche, 2014, chap.4)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]