se suicider

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin suicida composé de sui (« soi-même ») et du déverbal de caedere (« tuer ») → voir -cide.

Verbe [modifier le wikicode]

se suicider \sə sɥi.si.de\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Se tuer volontairement.
    • Il faudrait dire à l’armée par un ordre du jour, que l’homme qui se suicide manque de cœur, qu’il déserte lâchement son poste, qu’il renie son drapeau; que, déclaré traître à la patrie, son nom sera ignominieusement rayé des contrôles de l’armée, sa mémoire flétrie et son corps privé des honneurs de la sépulture militaire. — (Artigues, Travaux sur le recrutement & l’hygiène morale de l’armée, dans Le Spectateur militaire: Recueil de science, d’art et d’histoire militaires, vol.40, 1862, page 256)
    • […] et bientôt naquit le monstrueux dérivé se suicider, auquel l’analyse n’ose point toucher, tant il offre de non-sens. Comprenez-vous, dites-moi Je me suiciderai, en d’autres termes, je me (me régime direct) commettrai un meurtre de soi-même ? C’est l’absurde élevé à sa plus haute puissance. — (A. Z., extrait du « Moniteur » dans le Complément du Dictionnaire de l’Académie française, Firmin-Didot, Paris, 1881, p. 8)
    • Une autre fatalité pesait sur les Rabalan : ils se suicidaient. Depuis cent ans, on ne connaissait pas un seul Rabalan qui fût mort, comme tout le monde, dans son lit, de mort naturelle. Ceux-ci se pendaient, ceux-là se noyaient ; […] — (Octave Mirbeau, Rabalan, 1886)
    • Ah ! Deubel, qui t’es si mal suicidé, quelle attirance avaient sous terre ton corps pourri et dans mon être l’écho douloureux de tes vers ? — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Ces vagabondages dans les hauts lieux littéraires de Moscou avaient un caractère délicieusement chaotique. Dans l'ancienne ruelle Hendrikov, ils pénétraient à l'intérieur de la cour de l'immeuble où, croyaient-ils à tort, Maïakovski s'était suicidé, […]. — (Ludmila Oulitskaïa, Le chapiteau vert, traduit du russe par Sophie Benech, Éditions Gallimard, 2014)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]