sentiment national

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sentiment national
\Prononciation ?\
sentiments nationaux
\Prononciation ?\

sentiment national \Prononciation ?\ masculin

  1. (Politique) Sentiment qu'a un individu de faire partie d'un peuple uni.
    • Pour célébrer le « sentiment national », avouer qu'on en était passé par de telle horreurs commises contre de futurs citoyens français, cela aurait fait tache. — (François Reynaert, Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises, Le Livre de Poche, ISBN 978-253-16282-7)
    • Si ses agents poussent à la guerre idéologique, excitent le sentiment national, dénoncent les « Munichois » en Occident, c’est qu’un conflit entre le IIIe Reich et l’Occident soulagerait Staline de quelques graves soucis. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • […]; l'ancien régime brava avec une ineptie digne du délire de Coblentz tous les intérêts et les sentiments nationaux. — (Théophile Lavallée, Histoire des français: depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Paris : J. Hetzel & Paulin, 1841, 3e éd., vol.4, p.535)
    • A partir du Compromis, ils ont entrepris à l'égard de leur propres minorités nationales une véritable politique de magyarisation, ce qui a eu pour conséquence d' « exacerber les sentiments nationaux des Slaves de l'Empire ». — (Ksenija Djordjević, Configuration sociolinguistique, nationalisme et politique linguistique, 2004)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]