sept-mâts

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) De sept et de mâts.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
sept-mâts
\sɛt.ma\

sept-mâts \sɛt.ma\ masculin

  1. (Navigation) (Rare) Voilier possédant sept mâts.
    • Le R.C. Rickmers fut lancé le 8 février 1906, pour prendre la suite du Maria Rickmers, lancé en 1891 et perdu en mer, en juillet 1892, lors de son retour de Saïgon.
      Suite au naufrage du sept-mâts goélette Thomas W. Lawson en décembre 1907, il resta le plus grand voilier-cargo en navigation jusqu'au lancement du France II en 1911.
      — (Ph. Egger, entrée R.C. Rickmers sur le blog Les plus beaux grééments du XXe siècle → lire en ligne)

Notes[modifier le wikicode]

  • Il semblerait qu'un seul sept-mâts fût jamais construit dans le monde, il s'agit du voilier nord américain Thomas W. Lawson réalisé à Boston.

Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]