soupeser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

soupeser \su.pə.ze\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Soulever une chose avec la main pour juger de son poids.
    • Alors les retournant et les soupesant : « Charcot, me dit-il, y a-t-il de l'or ou de l'argent là-dedans ? » et devant ma négation, il me les rendit avec mépris. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • […], il tend son livre. Dedans ses discours. Sur l'Europe, la liberté, le désordre monétaire, le dumping fiscal. Le tout, illisible. On parcourt le sommaire, on soupèse le pavé et on se demande combien l'éditeur a bien pu facturer ce pensum à l'ambassade. — (Vincent Hervouët, Václav Klaus, le Président en auteur maudit, dans Ainsi va le monde...: 100 chefs d’État à la question, éditions Albin Michel, 2014)
  2. (Figuré) Évaluer ; jauger.
    • […] n’avait-il point remarqué une superbe truite qui se calait sous un rocher de la rive. Son coup d’œil l’avait soupesée : deux ou trois livres au moins, […]. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Tout son être se révoltait à la pensée d'épouser un de […] ces intendants soupçonneux et méprisants qui venaient parfois rendre visite à son grand-père et la soupesaient des yeux, comme si elle eût été un animal à vendre. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)

Traductions[modifier]

Références[modifier]