soutier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
soutier soutiers
\su.tje\

soutier \su.tje\ masculin

  1. (Vieilli) (Marine) Matelot qui travaille dans les soutes d’un navire, principalement dans le magasin au charbon.
    • Munissez-vous au moins de dix mille francs pour payer votre engagement sur un caboteur qui fait l’Espagne et le Maroc ; vous aurez peut-être un travail de soutier, mais on n’a pas le choix. — (André Courvoisier, Le Réseau Heckler : De Lyon à Londres, France-Empire, Paris, 1984, page 142)
  2. (Figuré) Celui qui travaille dans la discrétion et le labeur à une œuvre pour le compte d’un autre.
    • Il faut vraiment être arrivé au bout du chemin pour n’avoir plus d’autre ressource que de transformer ainsi le vice en vertu, et se faire un rempart de la prolétarisation organisée des soutiers, providentielle garantie sociologique d’une commune condition qui rendrait sans objet les accusations de « déconnexion ». — (Politique post-vérité ou journalisme post-politique ?, Frédéric Lordon le 22 novembre 2016)
    • Car Jean-Michel et Lenny ont été les premières victimes d’une guerre des gangs qui désormais n’épargne plus les mineurs dans la cité phocéenne. Les jeunes soutiers de la dope y seraient près d’un millier à l’heure actuelle. — (Macha Séry , « Mineurs au cœur des trafics de stupéfiants à Marseille », Le Monde. Mis en ligne le 18 janvier 2019)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]