suspension d’armes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir suspension et arme

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
suspension d’armes
\sys.pɑ̃.sjɔ̃ d‿aʁm\
suspensions d’armes
\sys.pɑ̃.sjɔ̃ d‿aʁm\

suspension d’armes \sys.pɑ̃.sjɔ̃ d‿aʁm\ féminin

  1. (Militaire) (Vieilli) Cessation momentanée des hostilités, entre deux parties belligérantes, entre deux armées.
    • Pendant ce temps il y eut une suspension d’armes, qui se fût maintenue sans l’imprudence de Charles Savage. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Or, si l'amiral de la flotte, pris au piège, a accepté dès le 8 un cessez-le-feu pour la région d’Alger, il se refuse pendant les deux jours suivants, malgré les pressions et les menaces du général Clark, adjoint d'Eisenhower, à ordonner la suspension d’armes au Maroc et à l’ensemble de l’Algérie. Il ne se décidera que sous la menace, le 10 novembre, à mettre fin au combat. — (François Darlan sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]