tôtif

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1887) Du mot tôt auquel est adjoint le suffixe -if.
Terme utilisé au XIXe siècle dans le département de l’Aube avec tôtive[1]. Utilisé par Ferdinand de Saussure comme exemple de « mot virtuel »[2]. Le terme a connu une visibilité médiatique suite à un concours organisé en 2014 pour la Semaine de la langue française et de la francophonie[3][4].

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin tôtif
\to.tif\

tôtifs
\to.tif\
Féminin tôtive
\to.tiv\
tôtives
\to.tiv\

tôtif \to.tif\

  1. Qui arrive tôt ; qui vient tôt. Contraire de tardif.
    • [...] mais là on est passé à la “Londres rouge”, et du style victorien tôtif au style victorien tardif, ou médian : Albert Hall, Albert Memorial — (Renaud Camus, Le royaume de Sobrarbe: Journal 2005, Fayard, 2008 → lire en ligne)
    • Le concept exprimé par le mot tardif joue un rôle important dans notre société, où l’on sanctionne l’arrivée tardive à l’école, au bureau, à l’usine et à la maison ; le fait d’arriver avant l’heure convenue est au contraire considéré comme normal ; aussi n’en parle-t-on guère et le mot * tôtif, ou un mot équivalent, ne paraît pas utile. — (Ferdinand de Saussure, Cahiers Ferdinand de Saussure no 31, Librairie Droz, 1977 → lire en ligne)

Dérivés[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Glossaire Du Patois de la Foret de Clairvaux, Slatkine, Genève, 1970 (1re éd. 1887), page 314
  2. Ferdinand de Saussure, Cahiers Ferdinand de Saussure no31, Librairie Droz, 1977, p.66
  3. Le mot de la semaine est... "escargoter" sur figaro.fr, 2014-03-26. Consulté le 2018-02-17
  4. Alexandre Wolff, Aminata Aithnard, Geneviève Dastugues, Pauline Hardouin, Rapport OIF 2014, Organisation internationale de la francophonie, Nathan, 2016-04