tunique de Nessus

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’épisode entre Héraclès et le centaure Nessus, décrit dans Les Métamorphoses d’Ovide, où le port de la tunique de ce dernier tua le premier.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tunique de Nessus tuniques de Nessus
\ty.nik də ne.sys\

tunique de Nessus \ty.nik də ne.sys\ féminin

  1. (Soutenu) (Figuré) Cadeau empoisonné.
    • […], si, […], il ne s’était laissé emporter jusqu’au nationalisme. Il répudiait le mot. Il faisait des efforts par instants, — je l’ai entrevu — pour se débarrasser de la tunique de Nessus qui l’enserrait. Impossible ! Elle était collée à ses flancs. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • [...] Villefort se traîna le long des corridors, guidé seulement par l’habitude ; il jeta de ses épaules la toge magistrale, non qu’il pensât à la quitter pour la convenance, mais parce qu’elle était à ses épaules un fardeau accablant, une tunique de Nessus féconde en tortures. — (Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo, VI, 1846)
    • Du jour au lendemain, Lissauer avait acquis la plus flamboyante notoriété qu’un poète eût jamais acquise au cours de cette guerre – une notoriété, il est vrai, qui allait le brûler par la suite comme une tunique de Nessus. Car la guerre à peine finie, quand les commerçant voulurent de nouveau faire des affaires, quand les politiciens recherchèrent sincèrement une entente, on fit tout pour désavouer ce poème qui avait réclamé une éternelle inimitié envers l’Angleterre. — (Stefan Zweig, trad. Dominique Tassel, Le Monde d’hier, Gallimard, 2013, page 310)
    • On ne peut pas contenter tout le monde et son riche. Chacun sait que les allégements fiscaux décidés en début de quinquennat en faveur des plus favorisés sont comme une tunique de Nessus endossée par Emmanuel Macron. Choix tout à fait conscient : le nouveau président en espérait un «choc de confiance» qui aurait vu les «premiers de cordée» soudain rassérénés par son indulgence fiscale doper l’investissement et donc la croissance. — (Laurent Joffrin, « Vindicte », dans Libération du 30 janvier 2019, p. 2)
  2. (Rare) Douleur vive, inextricable, à même la peau.