tunique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : tuniqué

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) Du latin tunica.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
tunique tuniques
\ty.nik\
Une tunique pontificale. (3)
Les tuniques d’un oignon rouge. (8)

tunique féminin

  1. (Habillement) Vêtement de dessous que portaient les Anciens.
    • Le jeune homme regarda près de lui : les tuniques des joueuses de flûte avaient laissé deux empreintes dans la poussière. (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
  2. (Par analogie) (Aujourd’hui) Vêtement de femme.
    • Cependant, la Bédouine et la négresse portaient le costume saharien, une sorte d’ample voile bleu sombre, agrafé sur les épaules et formant tunique. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
  3. Vêtement que les évêques portent sous leur chasuble, quand ils officient pontificalement.
  4. Vêtement des diacres et des sous-diacres, qu’on nomme aussi dalmatique.
  5. Sorte de veste dont les rois de France étaient revêtus, à leur sacre, sous le manteau royal.
  6. Vêtement d’uniforme que portent les soldats, les collégiens, etc.
    • Ils avaient retiré leur tunique, posé leur épée à terre, et ils s’acharnaient superbement à la besogne, […]. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 349 de l’éd. de 1921)
    • Puis un frémissement courut. L'ex-Roi des Rois, une cape noire sur sa tunique blanche, gagnait la tribune. A peine allait-il parler qu'une bordée de sifflets et de cris l'accueillit. (Victor Margueritte, Le cadavre maquillé : La S.D.N. (Mars-Septembre 1936), Flammarion, 1936, p.84)
  7. (Anatomie) Membrane qui enveloppe certaines parties du corps.
    • Les tuniques de l’œil. Tuniques vasculaires.
  8. (Botanique) Enveloppe d’un bulbe.
    • L’oignon est formé de plusieurs tuniques superposées.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]