diacre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du bas latin diaconus de même sens, du grec ancien διάκονος, diákonos (« serviteur [de Dieu] »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
diacre diacres
\djakʁ\

diacre \djakʁ\ masculin

  1. Celui qui, dans l’Église catholique romaine, est promu au second des ordres sacrés.
    • C’est au diacre à chanter l’évangile.
    • Faire l’office de diacre.
    • Les plus humbles clercs, tels que nos diacres et sacristains, bénissent avec les goupillons, qui simulent un nombre indéfini de doigts bénissants. — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
  2. Celui qui, dans le culte protestant, est chargé de recueillir et de distribuer les aumônes. Dans ce sens, on le trouve au féminin.
    • Une diacre et un pasteur de Genève témoignent.
  3. Il s’est dit, aux premiers temps de l’église, des Chrétiens choisis, au nombre de sept, par l’assemblée des fidèles, avec la consécration des apôtres, pour vaquer à la distribution des aumônes.
    • Saint Étienne fut l’un des sept premiers diacres.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • diacre sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin diaconus.

Nom commun [modifier le wikicode]

diacre masculin

  1. (Religion) Diacre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844