un peu bien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Grammaticalisation qui a pour origine la modification par un peu du groupe verbal en entier. En s’inspirant du premier exemple fourni, cela donne, avant grammaticalisation : C’est un peu « montrer bien du mépris pour quelqu’un qui vous a été secourable ».

Locution adverbiale [modifier le wikicode]

un peu bien \œ̃ pø bjɛ̃\

  1. Un peu trop ; un peu plus qu’il n’est opportun, séant, vraisemblable.
    • C’est montrer un peu bien du mépris pour quelqu’un qui vous a été secourable.
    • Si l’on trouve ce titre de « notables-citoyens » un peu bien suranné, il serait facile de leur trouver un autre titre distinctif, mais dans le même esprit. — (E. P., Le Suffrage universel, sa moralisation, Nota ; Typographie et lithographie Cayer et Cie, Marseille, 1873, p. 15)
    • Le critique de la “Revue universelle” (15 mars 1903) fut un peu bien dédaigneux, de sa première ligne à ces dernières : « … » — (Fernand Clerget, Littérateurs et artistes : Ernest Raynaud, Littérateurs et artistes (introduction), Bibliothèque de l’Association, Paris, 1905, page 6)
    • S’il n’avait tourné les pages un peu bien vite, on aurait pu supposer qu’il lisait son livre. — (Roger Peyrefitte, Les Amitiés particulières, Éditions Flammarion, Paris, 1955, page 149)

Notes[modifier le wikicode]

Contrairement à la locution adverbiale un peu trop, l’usage n’est pas de pouvoir employer absolument un peu bien, qui, de plus, doit se mettre juste avant ce qu’il modifie.

Traductions[modifier le wikicode]