urinoir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du verbe uriner avec le suffixe -oir.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
urinoir urinoirs
\y.ʁi.nwaʁ\
Un urinoir public. (1)
Les urinoirs d’une école. (2)

urinoir \y.ʁi.nwaʁ\ masculin

  1. Local disposé sur la voie publique, dans les gares, etc., pour uriner.
    • De la même façon, le Tribunal des conflits eut à régler une affaire dans laquelle un maire avait fait enlever la grille en fer forgé entourant une église, afin d’installer un urinoir public contre l’édifice. — (Clément Bénelbaz, Le principe de laïcité en droit public français, 2011)
    • On supprime les urinoirs publics et le nombre des cafés et des buvettes augmente ? Il faudrait un peu d'équilibre. — (Passe-Partout (Perpignan) du 1er octobre 1882)
  2. (Par extension) Appareil sanitaire dans lequel les hommes et garçons urinent.
    • Mieux vaut l’aveugle qui pisse par la fenêtre que le farceur qui lui a fait croire que c’était l’urinoir. — (Bertrand Tavernier, Coup de torchon, d’après Jim Thompson, 1981)
    • Un gamin noir qui pissait un bock dans l’urinoir a dit que Jimmie est entré dans un des cabinets et a fermé la porte. Une minute plus tard, un mec est arrivé, a ouvert la porte d'un coup de pied et a tiré à deux reprises, à bout portant. — (James Lee Burke, La pluie de néon, traduit de l'américain par Freddy Michalski, Paris : Éditions Rivages, 1999)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • urinoir sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]