vendanger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin vindemiare → voir vendange.

Verbe [modifier le wikicode]

vendanger \vɑ̃.dɑ̃.ʒe\ transitif 1er groupe (Voir la conjugaison)

  1. Faire la récolte des raisins.
    • Les raisins vendangés vont d’abord subir l’égrappage (ou éraflage) qui consiste à égrener les grappes, de façon aujourd’hui mécanique, afin d’éliminer la rafle qui contient des tannins astringents et râpeux souvent indésirables. — (Martine Camilleri, Vin sur 20, p.158, Ellébore, 2005)
    • On a tout vendangé.
    • Il n’y a plus rien à vendanger.
    • Vendanger un clos de vigne.
  2. (Intransitif) Faire la vendange.
    • On vendange déjà partout.
    • On a vendangé de bonne heure cette année.
    • Sous le Consulat, le bonhomme Grandet devint maire, administra sagement, vendangea mieux encore. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834 ; p. 209 de l’éd. Houssiaux de 1855)
  3. (Sport) (Argot) Manquer des occasions de marquer, particulièrement lorsqu'elles étaient nombreuses ou faciles à convertir.
    • C’est devenu une (mauvaise) habitude chez le pilier international de l’ASM : vendanger les surnombres offensifs. Par deux fois, Thomas Domingo […] a préféré foncer tout droit pour jouer sa carte plutôt que de passer son ballon à un coéquipier démarqué. — (Richard Escot, Clermont, Bonus sur la faim, www.lequipe.fr, 2014)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]