vindicte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin vindicta (« baguette servant à désigner l'objet de la revendication »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vindicte vindictes
\vɛ̃.dikt\

vindicte \vɛ̃.dikt\ féminin

  1. (Droit) (Vieilli) Poursuite d’un crime.
    • En France, la vindicte publique n’appartenait qu’aux gens du roi.
    • La guillotine est la concrétion de la loi ; elle se nomme vindicte ; elle n’est pas neutre, et ne vous permet pas de rester neutre. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
    • Une fois la vindicte publique satisfaite, comme jargonnent encore aujourd’hui les bonnes carrées, ce fut le tour des mille particulières. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • — Messieurs les jurés, la société serait ébranlée jusque dans ses fondements, si la vindicte publique n’atteignait pas les grands coupables comme celui qui, etc. — (Victor Hugo, Claude Gueux, 1834)
  2. (Courant) Poursuite en vue de vengeance.
    • La France avait crié sa colère de voir ainsi livré à la vindicte du regard mondial l’un de ses illustres compatriotes ; les journalistes américains répliquaient par la connivence "bien connue" qui conduit au mutisme tricolore dès que l’intimité des politiques est en cause. — (Hervé Brusini, Exigence de transparence, Le Monde, mai 2011)
    • […] ; la férocité du sort, armée de toutes les vindictes et de toutes les méprises sociales, l’avait pris pour sujet et s’était acharnée sur lui. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]