vire-vire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Voir virer et vire.

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
vire-vire
\viʁ.viʁ\

vire-vire \viʁ.viʁ\ masculin invariable

  1. (Marine) Endroit où la mer forme des tourbillons.
    • vire-vire, s. m. Nom par lequel les marins désignent les endroits de la mer qui forment des tournan[t]s d’eau, qui entraînent tout ce qui est près de cette sorte de tourbillon faisant l’entonnoir. Voy. Gouffre. — (Jean-Baptiste-Philibert Willaumez (comte), ‎Dictionnaire de marine, Carilian-Gœury – Anselin, Paris, 1831, 3e édition)
    • J’ai piétiné dans les marchés, les bazars, la poussière, la glu. J’ai été soûlé de bruits, grisé d’images, enivré d’odeurs. J’ai été pris dans le tournis, le vire-vire, la spirale, le tourbillon, le va et vient, le ressac. J’ai été immergé, englouti, noyé dans le tollé. J’ai été grillé par le soleil, rôti. J’ai baigné dans ma sueur. Je me suis liquéfié, j’ai fondu. J’ai été aspergé par une courte averse venue subitement crayonner le ciel bleu et transformer la chaussée en pétaudière. — (Pierre Macaire, Sur les routes des Indes, tome 1 : De Kathmandu à Madras par Varanosi, Calcutta et le Bangladesh, Le Plein des sens, 2004, ISBN 87-90493-66-4)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]