viscosité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Dérivé savant de visqueux (latin scolastique viscosus) et -ité).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
viscosité viscosités
\vis.ko.zi.te\

viscosité \vis.ko.zi.te\ féminin

  1. (Didactique) Caractère de ce qui est visqueux.
    • La viscosité du sang, qui est diminuée dans la fièvre typhoïde, augmente au contraire dans la pneumonie. — (Ménétrier, Stévenin, Nouveau Traité Méd. fasc. 1, 1926)
  2. (Physique) (Chimie) (Industrie) (Mécanique des fluides) Résistance à l’écoulement uniforme et sans turbulence se produisant dans la masse d’une matière.
    • Les huiles « newtoniennes », c'est-à-dire les huiles minérales et synthétiques ne comportant pas d'additif améliorant l'indice de viscosité sont dites «incisaillables», ce qui signifie que leur viscosité ne varie pas lorsqu'elles sont soumises à un cisaillement dans les organes mécaniques rapides à faibles jeux de fonctionnement […]. — (Jean Ayel & ‎Maurice Born & al., Lubrifiants et fluides pour l'automobile, Éditions Technip, 1998, p.54)
    • Explication : plus l'eau est chaude, moins elle est visqueuse. La viscosité de l'eau n'est pas facile à visualiser, mais c'est exactement le même phénomène que quand vous chauffez du miel ou du caramel, il devient plus mou et ne coule pas de la même façon. — (Julien Baldacchino, Ces Internets qui parlent de tout et de rien France inter le 18 mars 2017)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]