zizanie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin zizānĭa (« ivraie »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
zizanie zizanies
\zi.za.ni\

zizanie \zi.za.ni\ féminin

  1. (Vieilli) (Rare) Synonyme d'ivraie enivrante (lolium temulentum), mauvaise graine qui vient parmi le bon grain.
  2. (Figuré) Désunion, mésintelligence.
    • Comment ! Voilà un galapiat, un traîneur de rapière en chambre, qui non seulement manquerait de respect à ma femme, mais viendrait par-dessus le marché mettre la zizanie chez moi ? — (Georges Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 1893)
    • Il s’en irait semer la discorde et la zizanie ailleurs, où il voudrait, pourvu que le pays fût débarrassé de sa personne. — (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Un vieux révolutionnaire géorgien qui le connut à cette époque me disait: « C'était un petit gars débrouillard. Capable. Mais bougrement sournois, sachant bien semer la zizanie […] » — (Victor Serge, Portrait de Staline -1940)

Hyperonymes[modifier]

(simplifié)

    • […] sème pour la future pelouse des graines qu’il nomme zizanie, épiette, vulpin, crételle et fléole. — (Karel Čapek, L’Année du jardinier, traduction de Joseph Gagnaire, 10/18, 2000, p. 7)

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]