Occident

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : occident

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot occident utilisé comme nom propre, emprunté au latin occidens de occido (« tomber »).

Nom propre[modifier | modifier le wikicode]

Occident /ɔk.si.dɑ̃/ masculin

  1. (Désuet) Partie de l’Ancien Monde qui est au couchant. Note : N’incluait pas, le plus souvent, la Russie ni les Balkans.
    • Telle est en toute chose l'opposition constante de l'Orient et de l'Occident : l'Orient invente et conserve, l'Occident applique et perfectionne. (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Pendant toute cette longue et douloureuse marche, les souvenirs d’Occident revenaient aux malheureux croisés plus frais et plus chers que jamais. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • En Occident, on sait combien le règne végétal a inspiré l'art du moyen âge. Dans les cathédrales s'épanouit une flore de pierre aussi riche que la flore persane, aussi merveilleuse par les formes que celle-ci l'est par les couleurs. (Léon Lagrange, L'Art et l'Industrie, dans Le Correspondant, Paris : Charles Douniol, octobre 1865, vol.66, p.352)
    • L'opinion publique l'accueillit avec joie. Elle ne vit qu'une chose : il était mis un terme à tous dissentiments entre les deux grandes nations d’Occident. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Du plus profond de l’Occident d’Europe,
      De pauvres gens un jeune enfant naistra,
      Qui par sa langue seduira grande troupe,
      Sont bruit au regne d’Orient plus croistra.
      (Nostradamus, Les Prophéties de M. Nostradamus, III-35)
  2. À partir de la fin du XIXe siècle, l’Europe et les pays du monde de culture et de descendance anglosaxonne (États-Unis, Canada, Australie).
    • Mais le conservateur musulman traditionnel, quiétiste, […], croit toujours que la vérité et la sagesse suprêmes résident dans l'Islam, supérieur, non dans l’Occident, inférieur. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.38)
    • Les enjeux de la présence musulmane en Occident : les musulmans constituent une part de plus en plus importante des populations occidentales mais leur intégration, voir leur reconnaissance est parfois difficile.
  3. Dans un contexte étroitement arabo-musulman, peut désigner les pays arabo-musulmans de l'ouest, c'est-à-dire le Maghreb (“Maghreb” veut dire “couchant du soleil”, en arabe).
    • C'en fut une autre [de “lettre chérifienne”] qui, lors de l'entrée en guerre de la Turquie, désolidarisa l'Islam d’Occident de celui de Constantinople. (Hubert Lyautey, Paroles d'action, discours à Rabat, le 4 avril 1923 ; Librairie Armand Colin, Paris, 1927, page 392.)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]