bonnet de nuit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir bonnet et nuit.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bonnet de nuit bonnets de nuit
/bɔ.nɛ də nɥi/

bonnet de nuit /bɔ.nɛ də nɥi/ masculin

  1. Sorte de bonnet que l’on met pour dormir.
    • Cependant, le caractère vraiment ornemental et architectural des armoiries, qui ne tolérait pas une représentation des objets sous leur forme parfaitement naturelle, se conserva […] jusqu’au milieu du 16e [siècle]. Depuis, les bonnes traditions allèrent s’affaiblissant, jusqu’au 19e qui a été témoin de la décadence complète de cet art vénérable, dont il semble qu’on eût oublié même les principes les plus élémentaires. Les armoiries qui offrirent le spectacle écœurant de lions pleins de mansuétude dont l’attitude chancelante fit supposer qu’ils étaient pris de vin, de sauvages minés par la phtisie ou bien se pavanant en petits-maîtres sauf le costume, d’aigles à l’air de serins de canarie, de casques en forme de melon ou de bonnet de nuit, inondèrent le monde. (Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : précédé d’un Dictionnaire des termes du blason, tome 1 (A–K), G. B. van Goor Zonen, Gouda, 1884)
  2. (Figuré) Couche-tôt.
  3. (Figuré), (Par extension) Se dit d’une personne ennuyeuse, qui n’aime pas s’amuser.
  4. (Figuré) Petit verre de boisson alcoolisée, bu avant de se coucher.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]