bouleau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Diminutif de l’ancien français boul, du latin betulla, diminutif du gaulois betua, apparenté à bezv en breton, bedw en gallois, beith en irlandais. Du gaulois sont passés directement l'occitan et catalan beç « bouleau verruqueux », espagnol biezo.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bouleau bouleaux
/bu.lo/

bouleau /bu.lo/ masculin

Un bouleau blanc, chatons mâles.
Un bouleau blanc, chatons femelles.
Des bouleaux verruqueux.
Un bouleau pubescent.
Un bouleau humble.
Du bouleau nain.
  1. (Botanique) Genre d’arbres ou arbustes forestiers monoïques à feuilles caduques, et aux fleurs en chatons.
    • On y plante principalement des pins, des bouleaux, des marsaults, et des aulnes ; quelques-unes de ces essences réussissent assez bien. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.159)
    • Nous gagnâmes une clairière entourée de pins sombres, parmi lesquels se détachaient comme des squelettes quelques rares bouleaux blancs. (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch; Le Legs de Caïn (Contes Galiciens), traduction anonyme de 1874)
    • Si je ne vieillis pas, gamin, c’est que je bois la sève des bouleaux au printemps. Ça dépure, ça fait pisser par pintes. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

(certaines traductions et certains termes peuvent être au pluriel)

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]