couteau suisse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
couteau suisse couteaux suisses
/ku.to sɥis/
Un couteau suisse, modèle 2008.

couteau suisse /ku.to sɥis/ masculin

  1. Couteau de poche à lame pliable dont le manche abrite, outre une ou plusieurs lames, des outils divers.
    • C'est à Léon Coursolle que l'on doit le couteau suisse à la française. Ce couteau pliant, multi-lame, particulièrement populaire dans toutes les régions de notre pays, se reconnaît entre mille à ses côtes en laiton habillées de gravures en relief. (Gérard Pacella, Couteaux de nos terroirs, De Borée, 2005, p.30)
    • La ville de Schwyz a créé le Victorinox, le couteau suisse de légende: un couteau contenant de nombreux outils, spécifiquement un cure-dent, une pincette, une paire de ciseaux, un ouvre-boîte et un tire-bouchon. (Petit Futé Suisse 2009 , p.132)
    • Je vide mon sac et, en effet, je trouve un couteau suisse dans la poche à stylos. Comment ce couteau suisse a-t-il pu venir jusque dans cette poche, je l'ignore. J'ignore tout de ce couteau suisse. Je n'ai jamais possédé de couteau, […]. (Denis Lachaud, Prenez l'avion, Acte Sud, 2014,)
  2. (Par extension) Tout outil multifonction qui corresponde à des usages multiples.
    • Les expressions régulières sont le couteau suisse du développeur. Elles lui permettent de créer des motifs parfaitement adaptés aux contraintes qu'il souhaite imposer à des types simples. (Eric Van der Vlist & ‎Jean-Jacques Thomasson, XML Schéma, O'Reilly Media, Inc., 2002, p.67)
    • Le laser est devenu un véritable couteau suisse technologique pour trois raisons essentielles. (Dominique Meier & al., La Physique pour les Nuls , Paris : Éditions First-Gründ, 2009, p.472)
  3. (Par extension) (Figuré) Tout ce qui donne, conduit à des réflexions et réponses multiples.
    • Aristote, le couteau suisse de la pensée. (Roger-Pol DROIT - Journal Le POINT, p.109, N° 2204-11 décembre 2014)


Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]