faux cul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : faux-cul

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Le faux cul désigne à l'origine, familièrement, une tournure, rembourrage que les femmes portaient sous leur robe pour augmenter le volume apparent de leur postérieur. Par métonymie, l'expression désigne une personne hypocrite.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
faux cul faux culs
/fo ky/

faux cul /fo ky/ masculin

  1. (Propre) Rembourrage destiné à donner au postérieur une forme plus arrondie.
    • Ma grand-mère avait même de la distinction, aux fêtes elle portait un faux cul en carton et elle ne pissait pas debout sous ses jupes comme la plupart des femmes de la campagne, par commodité. (Annie Ernaux, La place, Livre de Poche, p. 27)
  2. (Figuré) (Populaire) Hypocrite.
    • Que jamais l'art abstrait, qui sévit maintenant
      N'enlève à vos attraits ce volume étonnant
      Au temps où les faux culs sont la majorité
      Gloire à celui qui dit toute la vérité
      (Georges Brassens, Vénus Callipyge)
    • Il est difficile de faire plus faux-cul que lui ! Quel hypocrite !
    • Une telle gueule de faux cul, c'est carrément de la franchise ! (Réplique de Jean Gabin dans le film Pépé le Moko).

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

au sens figuré 

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]