pagaille

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xixe siècle) Origine incertaine. D’aucuns considèrent ce mot comme étant de même origine que pagaie (écrit, en 1724, sous la forme pagalle dans le Nouveau Voyage aux Isles de l'Amérique) car en pagaille est attesté d'abord comme vocable maritime, et s'expliquerait par une allusion aux mouvements désordonnés et irréguliers que l'on fait avec cette sorte de rame.
(1773) Bourdé de La Villehuet, dans le Manuel des marins définit : « mouiller en pagale, c’est laisser tomber l'ancre comme on se trouve, sans donner le temps de carguer et serrer ses voiles. »
(1792) Le Dictionaire de la marine définit : « jeter des objets en pagale, dans la cale d'un navire, pour dire, les jeter à peu près au hasard. »
(1885) « En pagaille » est attesté avec le sens de « en grosse quantité » ce qui est un sens dérivé de l’usage précédent.
(1901) L’expression prend le sens de « en désordre ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pagaille pagailles
/pa.gaj/

pagaille /pa.gaj/ féminin

  1. (Familier) Désordre.
    • Tandis que le convoi d'artillerie évitait Malmédy, une pagaille indescriptible régnait dans la ville. (Charles B. Mac Donald, La bataille d'Ardenne, traduit par Paul Maquet & Josette Maquet-Dubois, Bruxelles, Luc Pire Éditions, p.242)
    • Avec votre ferraille
      On forge ces engins
      Qui foutront la pagaille
      Parmi ceux du voisin

      (Boris Vian, Le Petit Commerce, 1955)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]